Violences contre les forces de l’ordre

✓ Alors que ces derniers jours l’attitude inacceptable de quatre policiers lors d’une interpellation dans le 17ème arrondissement a été largement dénoncée, parallèlement les violences dont ont été victimes près d’une centaine de policiers et gendarmes lors des manifestations de ce week-end sont intolérables. Il est à regretter que de plus en plus souvent nos forces de l’ordre soient prises à partie et molestées par des individus violents, présents uniquement pour « casser » du policier. Depuis plusieurs années maintenant les débordements se multiplient, avec malheureusement des jets de projectiles pour infliger des blessures dans les rangs de notre police. Rien ne peut justifier de tels comportements ! S’en prendre à l’uniforme, c’est s’en prendre aussi à la République. Pour de tels actes délictueux, il ne peut y avoir qu’une seule réponse : la sévérité de la loi. Il appartient donc à la justice d’être ferme en appliquant des sanctions exemplaires à tous ceux qui n’adoptent pas une attitude pacifique lors des manifestations vis-à-vis des femmes et des hommes qui assurent notre sécurité au quotidien. C’est la condition de l’autorité de l’État retrouvée et d’une police respectée et respectable.