Sarah Halimi : entre les paroles et les actes de LREM il y a un monde et beaucoup de cynisme !

Alors qu’Emmanuel Macron et Eric Dupond-Moretti annoncent qu’il faut changer la loi pour que la consommation de drogue et d’alcool ne serve plus de prétexte à l’irresponsabilité pénale, à l’Assemblée, c’est une tout autre partition qui est jouée par LREM.


En effet, le projet de loi pour rétablir la confiance dans la justice aurait été l’occasion parfaite. C’est la raison qui m’a donc conduite à déposer un amendement pour changer le code pénal. Il ne faut plus d’incompréhensible « jugement Sarah Halimi » !


Pourtant, avant même son examen par l’Assemblée nationale, la majorité LREM a déclaré mon amendement irrecevable au motif qu’il n’aurait pas de lien, « même indirect » avec le texte étudié. Eviter que des criminels échappent à la prison à cause de consommation de drogues est pourtant clairement de nature à renforcer la confiance dans notre justice !


Une seule explication justifie cette attitude : pour ne pas voter une proposition de l’opposition, LREM écarte à nouveau nos amendements. C’est inacceptable et rien n’excuse ces manœuvres politiciennes.