Pour une journée d’hommage aux victimes de la Covid19

J'ai déposé, avec plusieurs de mes collègues issus de différents groupes parlementaires, une proposition de résolution invitant le gouvernement à organiser, dès que les conditions sanitaires le permettront, un hommage national à toutes les victimes de l’épidémie de Covid-19.


En effet, le 26 février 2020, la France déplorait sa première victime, succombant des suites d’une infection à la Covid-19. Un petit peu plus d’un an après, ce sont 100 000 de nos concitoyens qui sont décédés de ce virus qui a affecté la vie de chacun d’entre nous.


Les règles sanitaires ont conduit les autorités à réduire les possibilités liées à la présentation du corps, à sa mise en bière et à la fermeture du cercueil. Ces situations continuent d’ailleurs d’accroître la peine et la douleur des familles qui ont vu les conditions de présence être restreintes lors des funérailles.


Aussi, il paraît essentiel que la Nation puisse prendre un temps pour se recueillir et offrir à ses victimes une cérémonie d’hommage. Il s’agit d’exprimer aux familles la compassion de l’ensemble des Français et de leur rappeler que nous n’oublierons pas.


D’autres pays au sein de l’Union européenne ont d’ailleurs déjà pris une telle initiative. C’est notamment le cas de l’Espagne qui a organisé une cérémonie en juillet 2020.


J'espère donc que le gouvernement se saisira de cette proposition de résolution en l’inscrivant à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale pour que les Français puissent se retrouver, dans un temps de concorde, et faire le deuil de leurs morts lors d’une journée d’hommage.