Nouvelles voitures pour la police : mon courrier au ministre de l’intérieur.



La liste des nouveaux véhicules pour la police et la gendarmerie comporte de (mauvaises) surprises pour les Parisiens. En effet, sur les 2600 nouvelles voitures et 1500 vélos électriques, les forces de l’ordre de l’agglomération parisienne devront se contenter de… 70 vélos et 3 Renault Zoé.

C’est peu. Beaucoup trop peu.

Alors que les effectifs de police de la préfecture de police de Paris représentent environ 20% du total des policiers nationaux, ils sont les grands oubliés du plan de relance pour 2020 au sein du ministère de l’intérieur.

Cette sous-dotation intervient alors que l’agglomération parisienne représente une part importante de la délinquance au niveau national (20% des violences, 11% des homicides, 20% des atteintes aux biens, 12% des cambriolages) et que 2024 sera l’occasion du grand rendez-vous des Jeux Olympiques. Pour toutes ces raisons, Paris nécessite un investissement important en matière de matériel afin de garantir la sécurité des habitants.

C’est le sens du courrier que j’ai transmis à Gérald Darmanin pour lui faire part de mon inquiétude et l’interroger sur les mesures qu’il entend prendre pour que les policiers parisiens aient les moyens de réaliser leurs missions.