Mission Notre-Dame : audition de la ministre de la culture



✓ En tant que présidente de la mission d’information sur le suivi du chantier de Notre-Dame de Paris, j’ai souhaité interroger la ministre de la culture. En préambule, elle nous a confirmé que « Notre-Dame de Paris est sauvée ». Cet échange a été l’occasion de revenir sur l’utilisation faite des dons puisque la loi indique clairement que ceux-ci doivent financer uniquement les travaux, et non pas des frais de fonctionnement ; une interprétation d’ailleurs partagée par la Cour des comptes qui a récemment interpelé le ministère sur ce point. Malheureusement la ministre fait une lecture différenciée de la loi, ce qui pour moi pose problème.

En revanche, et c’est une bonne nouvelle pour la restauration à l’identique, la ministre a indiqué que la charpente serait bien en chêne et que les vitraux « grisailles » ne pouvaient pas être remplacés par des œuvres contemporaines. Ils n’ont pas été détruits par l’incendie et la France est tenue de se conformer à la Charte de Venise qui prévoit que les travaux doivent respecter autant que possible l’état précédent de la cathédrale.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de nos échanges sur le site de l’Assemblée nationale et sur lcp.fr, dans la rubrique Média.