Mairie de Paris : un énième budget insincère !

Le débat d’orientation budgétaire qui s’est tenu cette semaine au Conseil de Paris aurait dû être le moment d’établir avec réalité de quoi seront faites les finances pour l’année à venir. Pourtant, à Paris, Anne Hidalgo s’obstine dans sa frénésie financière.


Ainsi, rappelons que depuis 2014 (année d’élection d’Anne Hidalgo) la dette a doublé pour atteindre 7,2 milliards d’euros et que dans le même temps la fiscalité a augmenté de 20%.


Et cela ne va pas s’arranger puisque depuis 2019, ce sont 2,1 milliards d’euros d’autorisations d’endettement supplémentaires qui sont prévus. Mais surtout malgré toute cette dette, aucun plan d’investissement n’a été présenté et la qualité de vie des Parisiens ne s’est pas améliorée!


Que dire de l’utilisation effrénée des loyers capitalisés qui privent les bailleurs sociaux des capacités d’investissement pour entretenir le parc de logements sociaux ? En 2022, ce sont 500 millions d’euros (soit près de la moitié de l’intégralité des loyers capitalisés depuis 2001) qui sont prévus au budget ! C’est à la limite de la légalité et la chambre régionale des comptes s’en est déjà inquiétée par le passé.

Alors que ce débat budgétaire aurait pu être l’occasion de repartir sur des bases saines, c’est au contraire l’inquiétude qui domine. Le futur budget se caractérise déjà par son insincérité, avec par ailleurs un grand flou autour des recettes dont on ignore encore le montant réel…


A la clef, le risque est que Paris se retrouve mis sous la tutelle financière de l’Etat au regard des très graves déséquilibres financiers actés par la Mairie de Paris !!!!!