Le Journal du Dimanche

Avec mes collègues parlementaires des Républicains, nous avons signé une tribune demandant à Emmanuel Macron d’exiger, au nom de la France, des excuses du président azerbaidjanais.


En effet après son déplacement en Arménie Valérie Pécresse a fait l’objet de menaces de la part du président de l’Azerbaïdjan. Ces propos indignes sont inacceptables, a fortiori à l’endroit d’un candidat à l’élection présidentielle française qui ne doit pas se voir menacé pour s’être rendu sur le territoire arménien qui ne relève pas de la souveraineté azerbaidjanaise.


Il est incompréhensible que la France n’ait eu jusqu’à présent aucune réaction face à ces menaces !