La filière forêt-bois au rendez-vous de la restauration de Notre-Dame

J’ai auditionné, en ma qualité de présidente de la mission d’information sur le suivi de la loi sur la restauration de Notre-Dame de Paris, l’association « Restaurons Notre-Dame ».

L’occasion de revenir sur les capacités de la filière forêt-bois à assurer l’immense chantier que sera la restauration à l’identique de la charpente et de la flèche de Viollet-le-Duc. Nous avons ainsi eu confirmation que les forêts de chêne françaises pourront répondre aux besoins estimés entre 1000 et 1500 chênes (contre plus d’un milliard présent en France).

Enfin, lors de cette audition nous sommes revenus sur les travaux universitaires effectués dans le domaine du bois. Nous avons également évoqué la formation de charpentiers et d’étudiants qui ne devrait pas représenter de véritable difficulté au regard des capacités des écoles.

« Restaurons Notre-Dame » a d’ailleurs déjà commencé à travailler sur ce sujet en partenariat avec plusieurs centres de formation.

Les travaux effectués par cette association devraient pouvoir nourrir prochainement la réflexion menée par l’établissement public.

Vous pouvez retrouver l’ensemble de l’audition sur le site de l’Assemblée nationale

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9647864...