Journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme

Alors que nous avons commémoré aujourd’hui la Journée nationale d’Hommage aux victimes du terrorisme, nous n’oublions pas nos 270 compatriotes victimes depuis 2012 de l’islam radical. Leurs assassins abhorrent notre mode de vie, notre histoire mais aussi notre culture et nos valeurs.

Cela ne fait plus aucun doute, la France est une cible pour les islamistes.



Cette commémoration est aussi l’occasion de rappeler que les forces de l’ordre n’ont pas toujours été reconnues à leur juste valeur. En effet, à ce jour, un seul des policiers qui sont intervenus la nuit du 13 novembre au Bataclan a été décoré de la Légion d’Honneur. C’est la raison pour laquelle j’ai saisi le président de la République pour que soit réparée cette injustice et que tous les policiers soient honorés.