Fêtes clandestines

Avant les vacances j’ai interrogé les ministres de l’Intérieur et de la Justice sur les fêtes clandestines. Mes deux questions viennent d’être publiées au journal officiel.


Mais depuis, outre les fêtes clandestines que j’évoquais, j’apprends avec stupéfaction que sur les 2500 participants à la rave-party qui s’est déroulée en Ille-et-Vilaine pour le Nouvel An, seulement huit gardes-à-vue ont été prononcées et uniquement une seule donnera lieu à déferrement à la justice.Comment le gouvernement a-t-il pu laisser se dérouler un pareil événement alors que les images passaient en boucle sur les chaînes info de voitures arrivant de partout et de personnes se promenant tranquillement sans masque ?


Le Gouvernement doit s’expliquer sur ce laisser-faire incompréhensible qui met potentiellement en danger des milliers de Français. Cette politique de deux poids deux mesures est inadmissible !