Emploi : un budget électoraliste qui n’est pas à la hauteur

Avec les députés Les Républicains j'ai voté CONTRE le volet « travail et emploi » du projet de loi de finances.


En effet, alors que des millions de Français restent sans emploi, et des centaines de milliers très éloignés de l’emploi, le gouvernement a fait le choix de réduire le budget du ministère du travail, notamment celui de l’accompagnement des mutations du marché de l’emploi. A l’heure où les entreprises rencontrent des difficultés à recruter pour 50% de leurs offres d’emploi, faute d’adéquation entre les attentes et les formations, c’est incompréhensible !


Dans le même temps le gouvernement recrée les contrats aidés, invention socialiste du quinquennat de François Hollande, qu’En Marche avait pourtant supprimés. S’y ajoute le contrat d’engagement jeune qui prévoit à partir de mars 2022 de verser 500€ mensuels aux jeunes éloignés de l’emploi.


Le gouvernement fait ainsi des cadeaux avec la dette pour s’acheter le vote des jeunes. Ce seront pourtant eux qui devront payer cette dette supplémentaire dans les années à venir !