Bilan des « vacances apprenantes »

Mme Brigitte Kuster interroge M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports, sur les « vacances apprenantes ». En effet, après le confinement et l'interruption des cours à cause du covid19, le ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports, a lancé l'opération « vacances apprenantes » pour rattraper les décrocheurs, notamment dans les quartiers prioritaires de la ville. L'objectif initial prévoyait un dispositif s'adressant à 250 000 départs en « colos apprenantes » dont 200 000 réservés justement pour les jeunes les plus exposés aux risques de décrochage scolaire, avec un financement total prévu de 200 millions d'euros. Pourtant, à la mi-août 2020, ces séjours ne comptabilisaient que 125 000 places dans toutes les régions de France, soit à peine la moitié du contingent initialement anticipé par le ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports. Aussi, souhaite-t-elle connaître le nombre de jeunes ayant finalement profité de ce dispositif ainsi que son coût exact pour les finances publiques. De même, face à ce semi échec pour les « vacances apprenantes » pensées pour lutter contre le décrochage scolaire et permettre de rattraper les retards pris pendant le confinement, elle souhaite savoir quels dispositifs alternatifs sont prévus par les rectorats pour accompagner les élèves les plus en difficulté.

Posts récents

Voir tout

Prix des masques à usage unique

Mme Brigitte Kuster interroge Mme la ministre déléguée auprès du ministre de l'économie, des finances et de la relance, chargée de l'industrie, sur le prix des masques chirurgicaux. En effet, alors qu