Audition de Roselyne Bachelot sur les prochaines étapes du déconfinement

Nous avons auditionné la ministre de la culture sur les prochaines étapes du déconfinement culturel. Pour ma part, je suis intervenue sur les concerts-tests qui doivent se tenir d’ici le 29 mai à l’AccorHotels Arena. Roselyne Bachelot a tenu à rappeler qu’il ne s’agit pas de réouverture déguisée des grands événements culturels rassemblant plus de 5000 personnes en intérieur. Le concert-test d’Indochine à l’AccorHotels Arena devra mesurer la propagation éventuelle du virus dans ces grands rassemblements, pour un coût estimé à 1,5 million d’euros (dont 900 000€ pour les seules mesures scientifiques). J’ai aussi demandé des précisions sur son financement et l’opportunité de son maintien au vu des expérimentations étrangères précédentes (Barcelone et Amsterdam par exemple). En effet, les résultats de l’expérimentation espagnole ont été rendus publics le 27 avril et ils pointent que sur les 5000 participants, seuls 2 personnes ont été contaminées lors du concert-test.

Par ailleurs, la ministre a confirmé qu’il n’y aurait pas de dérogation au couvre-feu à 21h pour assister à des événements culturels. Cela interroge évidemment sur les spectacles et événements culturels en début de soirée qui devront à nouveau avancer leurs horaires.

En revanche, sur le cinéma, Roselyne Bachelot n’est pas inquiète sur un éventuel « embouteillage » de films à la réouverture. Selon elle, les blockbusters américains n’arrivant dans les salles obscures que d’ici la fin de l’été, cela laisse du champ libre aux créations françaises pendant un trimestre.