Agissons pour améliorer le lien entre le politique et les citoyens !

Dernière mise à jour : juin 14

La gifle dont le président de la République a été la victime est un geste intolérable et injustifiable. En démocratie, le seul affrontement qui vaille est celui des idées et des valeurs. Cette violence, si elle se manifeste par un geste isolé, traduit un décrochage de certains face à la représentation politique. Il est clair que la relation entre les citoyens et leurs représentants se caractérise de plus en plus par le désintérêt des premiers pour les seconds et, au pire, par le discrédit. Malheureusement, l’exercice du pouvoir, souvent solitaire, parfois arrogant de ces dernières années a encore renforcé le sentiment de décisions déconnectées des réalités vécues par les Français. Les seuls élus qui semblent encore recueillir l’approbation des électeurs sont les maires, crédités de leurs actions concrètes tout en étant en première ligne des actes de violence. A l’approche des élections départementales et régionales, qui pourraient malheureusement être marquées par une forte abstention (seul un tiers des électeurs pensent aller voter les 20 et 27 juin), ce désintérêt est d’autant plus inquiétant. Il est par ailleurs étonnant puisque les projets des candidats aux élections régionales traduisent des différences pour les transports, les lycées ou encore la culture. Leur traduction aura un impact dans notre quotidien. Agir pour améliorer la vie des Français et restaurer le lien entre le politique et les citoyens par l’intelligence collective est crucial si l’on veut éviter un séisme politique dans les prochains mois. C’est ce à quoi Les Républicains doivent s’atteler. Il est grand temps que la droite républicaine soit à nouveau incarnée et nos propositions entendues ! Pour ma part, je continue mon action parlementaire. La levée des restrictions sanitaires me permet de repartir à votre rencontre et de reprendre, entre autres, les « Cafés de la Députée » pour partager avec vous l’action menée à l’Assemblée nationale et d’échanger sur vos attentes et inquiétudes. Vous informer et rendre compte de mon action reste plus que jamais ma priorité !