Accession sociale à la propriété

Le groupe Changer Paris a dénoncé la lutte idéologique menée depuis 20 ans par la majorité municipale contre l’acquisition de leur logement par les locataires qui souhaitent devenir propriétaires. Malgré l’aggravation de la dette et les possibilités offertes par la loi ELAN, la mairie de Paris s’accroche désespérément à ses loyers capitalisés. Pourtant, les recettes issues des ventes de ces logements sociaux pourraient être réinvesties notamment dans la réhabilitation du parc, délaissée depuis plusieurs années au détriment du cadre de vie des locataires.