Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Suivez-moi sur Twitter
Suivez-moi sur OnAir
Suivez-moi sur Facebook
Lettre d’information

Téléchargez mon livre
Appelez-moi Brigitte !

ligne 14

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Paris pour demander à Anne Hidalgo de s’engager en faveur du phasage du prolongement de la ligne 14. En effet, la RATP a annoncé, il y a un mois, un retard de 2 ans dans la réalisation du projet, et ce alors même que le Premier ministre, quelques jours plus tôt, promettait l’accélération du chantier Grand Paris Express…

Brigitte Kuster a rappelé que la ligne 14 sera la colonne vertébrale du futur réseau de transport francilien. Et qu’elle est destinée non seulement à désaturer la ligne 13, mais également à desservir le quartier Clichy-Batignolles (3500 logements, 140 000 m2 de bureaux), qui accueillera le siège de la Police judiciaire et le TGI de Paris (9000 visiteurs par jour), dont la livraison est prévue en 2017.

La maire du 17e, qui a immédiatement lancé une pétition sur le sujet (en ligne sur www.mairie17.paris.fr), a regretté que la mairie de Paris ait mis plusieurs jours avant de réagir ; et encore très mollement. Et ce alors qu’elle finance 30% des contributions publiques au budget du STIF.

Les causes du retard étant extérieures à Paris, Brigitte Kuster estime que rien ne s’oppose à la mise en service partielle de la ligne depuis Saint-Lazare jusqu’à la Porte de Clichy. Et ce dès 2017, conformément aux engagements pris par la RATP et le STIF.

Malheureusement, Anne Hidalgo, par la voix de son adjoint aux Transports, a rejeté cette proposition, sans proposer la moindre alternative crédible. Un comportement qui la classe au rang de ceux qui, dans ce dossier, n’ont pas tenu les engagements qu’ils ont pris devant les Parisiens.

L’audition de Pierre Mongin, Pdg de la RATP, aujourd’hui devant le STIF, a permis à Brigitte Kuster de l’interroger sur le retard annoncé des travaux de prolongement de la ligne 14. Un retard de 2 ans qui repousse son ouverture de 2017 à 2019. Une situation inacceptable que Brigitte Kuster a dénoncée dans une pétition qui a déjà recueilli plus de 1200 signatures.

Pierre Mongin a admis l’inadéquation de la méthode d’évaluation des délais pour des chantiers de cette ampleur. Il a ensuite expliqué que le retard se justifie par des difficultés d’ordre technique et administratif (notamment sur la question des expropriations), mais qui ne concernent pas le tronçon parisien Gare Saint-Lazare/ Pont-Cardinet/ Porte de Clichy.

Une déclaration qui conforte Brigitte Kuster dans sa volonté d’obtenir le phasage du chantier. Puisque rien n’empêche la réalisation du tronçon parisien dans les délais initiaux, pourquoi ne pas ouvrir lesdites stations dès 2017 ? Une proposition d’autant plus pertinente que le futur Tribunal de Grande Instance de Paris (et ses 9000 visiteurs par jour) ouvrira précisément ses portes en 2017.

Pierre Mongin ne s’est pas prononcé officiellement sur ce point. Il a néanmoins répondu favorablement à une autre demande du maire du 17e : le renforcement de l’offre de bus depuis la Gare Saint-Lazare jusqu’à la Porte de Clichy. Enfin, une réunion regroupant toutes les parties concernées devrait se réunir prochainement, à la demande de Brigitte Kuster, pour envisager très concrètement toutes les options visant à réduire le retard.

Pétition adressée à Manuel Valls, Premier ministre, Jean-Paul Huchon, président du STIF et Pierre Mongin, président de la RATP

La RATP vient d’annoncer qu’elle ne serait pas en mesure de tenir les délais d’ouverture des nouvelles stations au nord de la ligne 14 prévue en 2017. Ces stations sont indispensables pour mettre fin aux conditions de transport insupportables des usagers de la ligne 13 et desservir le nouveau quartier Clichy-Batignolles (3500 logements, 140 000 m2 de bureaux, l’arrivée de la Cité judiciaire comprenant le futur TGI de Paris et la DRPJ, actuel 36 des Orfèvres et de nombreux équipements de proximité).

Brigitte Kuster demande que tout soit mis en œuvre pour que l’Etat, le STIF et la RATP tiennent leurs engagements d’ouverture des nouvelles stations de la ligne 14 en 2017.

Signez la pétition en lien ci-après : https://www.change.org/p/m-valls-premier-ministre-m-huchon-pr%C3%A9sident-du-stif-et-m-mongin-pr%C3%A9sident-de-la-ratp-je-demande-que-tout-soit-mis-en-%C5%93uvre-pour-que-l-etat-le-stif-et-la-rapt-tiennent-leurs-engagements-d-ouverture-des-nouvelles-stations-de-la-ligne-14-en-2017

Le 1er coup de pioche du chantier d’extension de la ligne 14 sera donné demain à la Porte de Clichy. C’est le coup d’envoi d’un chantier considérable tant par son ampleur : 5,8 km de desserte souterraine supplémentaire, 4 communes traversées (Paris, Clichy-la-Garenne, Saint-Ouen et Saint-Denis), 4 nouvelles stations de métro créées (Pont-Cardinet, Porte de Clichy, Clichy-Saint-Ouen-RER C et Mairie de Saint-Ouen), que par les objectifs qui lui sont assignés : désaturer la ligne 13 (610 000 voyageurs chaque jour) et desservir des quartiers jusqu’alors sous-équipés.

Brigitte Kuster, qui a beaucoup œuvré pour que l’arrêt à Pont-Cardinet existe, se réjouit que ses arguments aient été entendus pour que le quartier Pereire-Saussure bénéficie, à l’horizon 2017, d’une desserte en transport en commun qui lui fait cruellement défaut aujourd’hui. Il en va de même pour  le quartier Clichy-Batignolles, où sont déjà installés une partie des 10 000 habitants attendus et où travailleront bientôt 12 000 salariés. Le prolongement de la ligne 14 permettra, enfin, aux nombreux habitants du secteur Batignolles/Brochant d’éviter d’emprunter la ligne 13.

Ce chantier est donc l’un des plus importants et des plus attendus par les habitants du 17e.

A l’occasion de son 15e Café du maire, Brigitte Kuster invite, jeudi 11 avril à 8h30,  les habitants du quartier Pereire/Saussure à la rejoindre à la brasserie Le Rouergue (34 rue Jouffroy d’Abbans) afin d’échanger librement sur la vie de leur quartier.

Un quartier en perpétuelle évolution puisqu’il jouxte les terrains Clichy-Batignolles. Cette proximité, qui occasionne au quotidien un certain nombre de difficultés pour les riverains du chantier, constitue avant tout une chance pour le développement du secteur, grâce notamment à l’arrivée d’un arrêt à Cardinet dans le cadre du prolongement de la ligne 14.

Si les sujets d’urbanisme ne manquent pas, Brigitte Kuster répondra également aux questions touchant aux aspects plus quotidiens de la vie de quartier : propreté, sécurité, animation culturelle… 

Le café est offert.

Brigitte Kuster, maire du 17e, se réjouit de l’accord intervenu hier au conseil régional sur le financement du prolongement de la ligne 14. La région Île de France a, en effet, décidé d’honorer sa participation à ce chantier fondamental qui permettra, enfin, de désaturer la ligne 13 et d’offrir à des zones jusqu’alors mal desservies une desserte digne de ce nom.

La maire du 17e se félicite particulièrement de l’arrivée de l’arrêt Cardinet – l’un des 4 futurs arrêts entre la gare Saint Lazare et la mairie de Saint Ouen – pour lequel elle s’est tant battue, et qui permettra de desservir le secteur Pereire-Saussure et le sud du futur quartier Clichy-Batignolles.

Brigitte Kuster espère qu’à l’instar du financement de ce projet, l’ensemble du réseau Grand Paris Express bénéficiera du même engagement.

La polémique enfle à juste titre autour de la gabegie financière que représente l’achat par la région Île de France d’un hôtel particulier en plein cœur du 7e arrondissement. Coût de l’opération : près de 19 millions d’euros.

Le pire, c’est que cette dépense, aussi somptuaire soit-elle, n’apporte pas le début d’une solution au véritable problème qui est la dispersion extrêmement coûteuse des services régionaux aux quatre coins de Paris et de la proche banlieue (28 millions d’euros par an en loyers et charges locatives pour les 10 sites administratifs).

Brigitte Kuster, maire du 17e, réitère donc la proposition qu’elle a déjà faite à Jean-Paul Huchon : installer le site unique du conseil régional aux Batignolles. En effet, le futur quartier Clichy-Batignolles, qui prévoit 140 000 m2 de bureaux, est la seule opportunité foncière restante à Paris susceptible de recevoir les 80 000 m2 d’un seul tenant dont a besoin la région Île de France.

Quelle meilleure implantation pour l’institution régionale qu’un site qui va accueillir la Cité Judiciaire, 3 000 logements, des équipements publics variés, 30 000 m2 de commerces, une desserte en transports en commun améliorée (avec le prolongement du T3 et arrêts supplémentaires à Cardinet et à Porte de Clichy sur la ligne 14), autour d’un parc de 10 hectares ?

Le dernier numéro de Paris DIXSEPT sortira en début de semaine prochaine. Veuillez d’ores et déjà trouver, en téléchargement [download id= »14″] sa version électronique.

Ce numéro met plus particulièrement l’accent sur la décision de créer un arrêt à Cardinet dans le cadre du tracé du Grand Paris Express – l’avenir des futurs transports franciliens résultant de l’accord historique entre l’Etat et la région Île de France. Vous y trouverez également la pétition POUR UN PARIS PROPRE à signer et à faire signer ! ainsi que toutes les sorties dans le 17e.

Suite à l’avis défavorable émis par le maire de Paris à l’encontre du projet de réseau de transport public du Grand Paris, Brigitte Kuster, maire du 17e, regrette cette opposition systématique et idéologique et constate qu’une fois de plus Bertrand Delanoë ne mesure pas les enjeux liés du Grand Paris, privant la capitale d’une formidable dynamique. 

A l’occasion de ce débat au cours duquel l’aménagement des terrains Clichy-Batignolles fut évoqué, Brigitte Kuster a dit sa satisfaction de voir le président de la République exprimer sa volonté d’intégrer, conformément à ce qu’elle demande sans succès au maire de Paris depuis près de deux ans, l’aménagement de la ZAC Clichy-Batignolles aux réflexions de l’Atelier international du Grand Paris. Ces terrains, qui verront l’arrivée du Tribunal de Grande Instance de Paris et la Direction régionale de la Police judiciaire, méritent en effet beaucoup mieux que ce que la Ville de Paris projette actuellement d’y bâtir.

Sur la desserte en transports de cette zone, le maire de Paris donne l’impression de naviguer à vue. Que n’a-t-on entendu à la Ville de Paris sur la proposition de Brigitte Kuster de construire un arrêt à Cardinet – au sud de la ZAC Clichy-Batignolles et à proximité du quartier Pereire – Saussure, l’un des moins bien desservis du nord-ouest parisien – dans le cadre du prolongement de la ligne 14 : trop coûteux, trop proche des arrêts Saint Lazare et porte de Clichy… Avant finalement de se raviser et d’adopter la position du maire du 17e…