Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

La fin d’année est généralement l’occasion pour beaucoup de tirer un bilan des mois précédents, avant de s’engager à prendre de bonnes résolutions.

D’autant plus que 2019 s’achève comme elle a débuté, à savoir dans la contestation. En effet, après le mouvement des Gilets Jaunes, la colère sociale s’est déplacée sur le terrain de la réforme des retraites, avec la paralysie de nombreux services publics que nous connaissons depuis maintenant deux semaines.

Les réjouissances de fin d’année auront donc une saveur particulière, alors même que rejoindre sa famille pour réveillonner s’avèrera pour beaucoup relever du parcours du combattant, entre les grèves corporatistes dans les transports et les embouteillages qui en découleront…

Ainsi, après une année entière d’agitations, les Français sont à bout de souffle, et la crise s’est installée durablement, aggravant la fracture territoriale et sociale dans notre pays.

En 2020, il appartiendra au gouvernement de revoir ses méthodes pour entendre et considérer davantage l’opposition ce qui permettrait un meilleur équilibre démocratique. Si nous avons voté 40% des textes soumis par la majorité présidentielle, en revanche 2% seulement de nos amendements ont été adoptés.

Pour ma part, je continuerai, au cours de l’année à venir, à être à votre écoute, disponible et attentive à vos suggestions et propositions pour vous représenter au mieux à l’Assemblée nationale.

J’aurai plaisir à continuer à vous rendre compte à nouveau de mon action au Parlement dès le mois de janvier, au travers de mes publications, mais également avec mon journal de circonscription qui vous parviendra dans les jours à venir.

D’ici là, je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année et de partager des moments chaleureux en famille, avec vos amis mais également avec tous ceux qui vous sont chers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *