Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Cette semaine, deux monuments français s’en sont allés. Il serait pour le moins hasardeux de tirer des parallèles entre ce que les deux hommes ont apporté à notre culture, mais l’on retiendra que Jean d’Ormesson et Johnny Hallyday partageaient la même bienveillance, le même rapport unique à leur public et le même amour de la France.

La semaine fut aussi marquée par la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël. En 1ère lecture, il est évidemment impossible de nier le lien intime qui existe depuis 3000 ans entre le peuple juif et Jérusalem. Mais il faut bien se rendre à l’évidence : la déclaration de Donald Trump ressemble fort à un cadeau empoisonné. L’initiative des Etats-Unis offre aux adversaires d’Israël l’occasion d’anéantir le précaire processus de paix et d’investir la question du statut de Jérusalem pour se disputer le leadership arabe ; et, en la matière, nul ne sait jusqu’où ira surenchère. Le gouvernement israélien a beau garantir le statu quo dans les zones saintes, l’escalade de la violence, sur fond de rivalités exacerbées entre sunnites et chiites, paraît inévitable. Remarquons que la diplomatie française peut tirer son épingle du jeu. Emmanuel Macron a su préserver la capacité de la France à parler à toutes les parties. Son entrevue, dimanche, avec Benjamin Netanyahou et son probable déplacement en Iran seront de la plus haute importance.

Enfin, je veux m’arrêter un instant sur les élections à la présidence des Républicains, dont le 1er tour se déroule dimanche. L’enjeu est capital puisqu’il ne s’agit ni plus ni moins que de refonder la droite. Laurent Wauquiez, loin des caricatures qui sont faites de lui, est le mieux à même d’y parvenir. Son expérience et les résultats qu’il a obtenus dans la région qu’il préside le placent comme le plus capable de rassembler notre famille politique. La mobilisation des adhérents est essentielle pour montrer à tous que la droite est de retour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *