Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

La critique est parfaitement légitime. Les procès d’intention nettement moins. Certains prennent prétexte de la proposition de loi que j’ai déposée, et qui vise à interdire la diffusion du nom de famille (et uniquement du nom de famille) et des images des terroristes dans les médias, pour m’accuser de vouloir cacher la vérité aux Français. Quelle est cette vérité ? Les auteurs des attentats commis en France au nom d’Al-Qaïda et de Daech ont des origines magrébines ou subsahariennes et sont de confession musulmane. Mais qui peut le nier sérieusement ?

Ma proposition ne vise en aucune manière à dissimuler ces faits objectifs, mais à limiter les phénomènes de glorification et de mimétisme que l’on a observés après chaque attentat et dont les réseaux sociaux sont les témoins quotidiens. Mohammed Merah et les frères Kouachi sont devenus de vraies marques déposées pour fanatiques en quête de modèle. Les médias se transforment malgré eux en caisse de résonance de la barbarie islamiste.

Ne pas publier le nom de famille et les images des terroristes n’interdit en rien aux journalistes d’enquêter sur eux. Origine ethnique et sociale, existence ou non d’un casier judiciaire, parcours de radicalisation : les Français doivent savoir. Je suggère d’ailleurs que le prénom des terroristes soit expressément mentionné (importe-t-il vraiment au grand public de savoir que Mohamed se nomme Merah ou qu’Abdelhamid se nomme Abaaoud ?), mais j’estime qu’il ne faut pas aller au-delà. A quoi bon offrir à ces individus une tribune médiatique post mortem ? A quoi bon en faire des martyrs auprès de ceux qui partagent leur idéologie mortifère ? A quoi bon, au fond, leur donner ce qu’ils convoitent ?

3 réponses à Anonymat des terroristes dans les médias : mise au point

  • Chère Madame Kuster,
    Je comprend bien que votre démarche est d’éviter de faire résonner les trompettes de la renommée pour ces lâches assassins, cependant je n’adhère pas du tout à cette idée. On peut vous prêter effectivement l’intention de masquer les choses pour ne pas stigmatiser et c’est effectivement comme cela que les supports médias utiliseront cette loi. Car vous devez reconnaitre que les médias (quasiment tous) font déjà beaucoup pour cacher les identités, photos et origines des terroristes.
    Ces assassins barbares ne méritent pas que l’on prenne soin de leur image; Ils doivent être stigmatisés, ostracisés afin que le citoyen sache de qui on parle, de quoi on parle.
    Il ne doit y avoir aucun doute sur l’age, l’origine ethnique, l’identité, la (ou les) nationalité de ces barbares afin qu’ils soient jetés en pâture à la vindicte populaire. Les français sont malheureusement très mal informés ou ne comprennent souvent pas les causes réelles qui engendrent de tels monstres. Je préfèrerais de très loin que notre parti fasse davantage preuve de pédagogie sur les plateaux télé pour dire la vraie vérité sur les raisons qui animent les terroristes. Surtout ceux qui sont nés en France

  • Cette volonté de masquer le nom du criminel n’est guère plus sensée que la prétention des autorités françaises à vouloir que le nuage de Tchernobyl se soit arrêté à la frontière française.
    Au siècle de la multi-information, de toute façon le nom se saura. Et s’il ne se répand pas rapidement on désignera le criminel par des périphrases:  » le martyr de la rue machin » par exemple et on l’encensera quand même; Ce qui devrait vous poser problème, c’est qu’il y ait au sein de la population française des personnes prêtes à encenser un criminel, ennemi de la France,, mais comme ce problème conduirait à remettre en question toute votre politique, autant le cacher sous un napperon » surtout pas de nom ».

  • Cela fait tellement longtemps que la gauche, les gauchistes, la chienlit cosmopolite ont « vrillés » les cerveaux de plusieurs générations depuis 1789, depuis 1968, par l’enseignement à gauche par toutes les radios à gauche (sauf Radio Courtoisie qu’on a empêché de se développer alors que le CSA gauchiste autorisait les fréquences des « radios » » beurs » dans nos terroirs ….) par les télévisions à gauches terrorisées toujours par le CSA gauchiste qui les intimident en les menaçant de couper leurs fréquences si elles ne diffusent pas le « politiquement correcte de la bien pensance cosmopolite exotique » …. Mon seul plaisir est de suivre Jean-Pierre Pernaut à 13 H et de respirer les terroirs de la Vraie France de souche (pléonasme)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *