Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Le rêve est devenu réalité. Paris va renouer avec l’olympisme cent ans après ses derniers Jeux d’été. Cette victoire est d’autant plus belle qu’elle est le fruit d’une magnifique dynamique collective. Le monde sportif français a su irriguer la candidature de Paris des valeurs qui sont les siennes : l’optimisme, le sens du partage et une détermination sans faille.

Mais cette victoire est aussi et surtout exigeante. D’abord parce que la promesse de JO responsables financièrement doit être respectée. D’une part parce que l’Etat et les collectivités, qui devraient investir 1,5 milliard d’euros (budget estimatif de 6,6 milliards), ne peuvent pas se payer le luxe du gigantisme. D’autre part parce que les excès des éditions précédentes ont laissé des villes, et un pays dans le cas de la Grèce, totalement exsangues. Les JO 2024 doivent prouver que l’on peut faire mieux avec moins. Paris dispose d’atouts considérables pour y parvenir, et notamment en termes d’équipements et de transports.

Exigeante ensuite parce que Paris doit se hisser à la hauteur de l’événement. Des efforts colossaux doivent être engagés pour améliorer la qualité de vie qui n’a eu de cesse de se détériorer au fil des années. Les Parisiens ne comprendraient pas que l’on investisse des sommes folles dans la réalisation de nouvelles infrastructures, et que des problèmes très quotidiens, comme la saleté chronique des rues ou les embouteillages monstres, ne soient pas réglés.
Paris 2024 commence maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *