Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

François Fillon pose sur la France un regard lucide et sincère. Un regard nourri par le lien qu’il a su nouer avec les Français au cours des 3 dernières années. Et comme l’a déclaré très justement Nicolas Sarkozy au soir du 1er tour : « François Fillon me paraît avoir le mieux compris les défis qui se posent à la France ».

Le constat qu’il fait est effectivement irréfutable : notre pays accumulent de lourds handicaps qui freinent la croissance et, par conséquent, maintiennent le chômage à un niveau inacceptable. Avec 6 millions de chômeurs, 2200 milliards de dettes, un taux moyen de prélèvement de 46% et des dépenses publiques qui atteignent 57% du PIB, la rupture que prône François Fillon n’est plus un choix, c’est une nécessité immédiate et absolue.

Il faut se battre contre le déclin qui menace et fixer à la Nation des objectifs ambitieux. François Fillon veut redresser la France et lui redonner, d’ici 10 ans, la 1ère place en Europe. Pour y parvenir, son maître-mot est « Liberté ». Il veut redonner vie à ce principe qui figure en tête de notre devise républicaine, et qui a été tellement malmené par la gauche depuis 2012. Cela implique un changement radical de logiciel.

Le scrutin qui arrive doit amplifier le vote en faveur d’un projet extrêmement audacieux.

Il faut donner à François Fillon une légitimité face à laquelle aucun corporatisme ne pourra résister. Dimanche, mobilisons-nous pour la France. Votons François Fillon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *