Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Manuel Valls s’est finalement converti à l’idéologie socialiste pure et dure. Son rêve social-libéral s’est définitivement brisé sur les récifs du quinquennat de François Hollande. La bienveillance avec laquelle il considère la proposition du rapport Sirugue visant à étendre le RSA aux jeunes de 18 à 25 ans est la preuve qu’il a abdiqué face à la gauche dogmatique. Car voilà une mesure typiquement socialiste !

D’abord parce qu’elle coûtera 6 milliards d’euros par an, et que l’Etat, endetté à hauteur de 2100 milliards d’euros, n’a pas le 1er centime pour la financer. Ensuite parce que la philosophie du projet est contraire à tout ce qu’il faudrait faire. Ouvrir un horizon à la jeunesse ne passe pas par l’assistanat qui enferme, mais par l’emploi qui émancipe. Le simple fait de soutenir une mesure de cette nature démontre que le gouvernement a bel et bien enterré l’ambition initiale du projet de loi El Khomri : celle de l’initiative face à l’immobilisme ; celle de la flexibilité du marché de l’emploi face au traitement social du chômage. Retour à la case départ.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *