Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Mme Brigitte KUSTER, maire du 17e arrondissement. – Madame la Maire, mes chers collègues.

Alors que Paris sort de la COP 21, il nous appartient à chacun d’être en phase avec l’objectif majeur de diminution du CO2.

Toutefois, il ne suffit pas de dire moins de voitures ou moins de camions, car les déplacements sont indispensables, tant pour une économie moderne et ouverte que pour l’accès à l’emploi et les liens sociaux de nos concitoyens.

Sachant que les conditions de transports en Ile-de-France sont déjà loin d’être satisfaisantes, réduire autoritairement le volume des déplacements serait mortifère économiquement et délétère socialement.

C’est donc à un double défi que nous devons nous atteler : faire à la fois mieux et davantage. Or, depuis 2001, vous avez multiplié les contraintes à l’égard des usagers de la route, mais sans créer d’alternative crédible. Et c’est là que le bât blesse !

En effet, les quelques transports alternatifs, que vous avez développés avec un certain succès, je le reconnais, comme les bus de nuit, Vélib’ ou Autolib’, restent des transports de niche. L’essentiel de vos choix d’investissements, en matière de transports collectifs apportés sur les bus et le tramway, sont des modes subsidiaires empruntés malheureusement, vous le savez, que par un cinquième des usagers.

Or, nous savons tous que la meilleure alternative à la voiture, ce sont les transports en communs rapides et capacitaires, métro et RER. Ceux que vous n’avez malheureusement cessé de reléguer à la portion congrue depuis 2001.

J’en veux pour preuve l’aménagement au rabais des stations de la ligne 11, tout comme la station Château Rouge de la ligne 4, qui ne seront même pas rendues accessibles aux personnes à mobilité réduite. Cette même ligne 11, dont vous avez refusé l’automatisation pour réaliser des économies dérisoires, alors que vous gaspillez par ailleurs allègrement l’argent des Parisiens par des achats pour le moins parfois étonnants d’immeubles entiers de logements à des prix prohibitifs.

C’est pour cette même raison que nous avons déposé un amendement budgétaire qui vise à marquer l’engagement de Paris en faveur du prolongement d’Eole à la porte Maillot et à l’Ouest parisien.

Voici un véritable projet pour le Grand Paris et pour l’attractivité de notre territoire. Avec une ligne A du RER que vous savez saturée, l’extension du RER E à La Défense rendra notre réseau des transports lourds beaucoup plus résilient et améliorera considérablement le quotidien des personnes qui empruntent les lignes A, B et D du RER.

Lors de ma précédente intervention sur ce sujet en septembre, vous ne trouviez, comme seul argument pour refuser de payer votre écot, que Paris n’est pas la seule collectivité à se faire tirer l’oreille pour financer Eole. Qu’à cela ne tienne, Paris doit montrer l’exemple.

C’est pourquoi je vous invite tous, mes chers collègues, à voter notre amendement qui propose de consacrer 100 millions d’euros à ce projet, qui sera très rentable puisqu’il contribuera à l’émergence de tout un nouveau quartier d’affaires, de commerces et de loisirs à la porte Maillot, agrémenté, vous le savez, de deux projets innovants dont je veux ici saluer l’initiative.

Peut-être la réduction de 1 million d’euros des crédits alloués aux bus de quartier y contribuera également. Nous souhaiterions savoir d’ailleurs sur quelle base vous allez réaliser ces économies. Comptez-vous accéder à notre demande de revoir l’itinéraire et le fonctionnement de la Traverse Batignolles Bichat, qui fait d’ailleurs l’objet d’un vœu de notre part ?

Nous avons formulé plusieurs propositions, restées malheureusement pour l’instant sans réponse, afin d’améliorer sa fréquentation squelettique et de la rendre plus utile aux habitants de tous les quartiers de notre arrondissement.

Votre budget 2016 reste d’ailleurs dans l’affichage et la facilité, avec l’impératif que les projets se voient et comportent plus une dimension symbolique.

Où est la préoccupation sociale quand vous faites payer la carte Navigo aux personnes âgées à faibles ressources ? Est-ce pour les obliger à rester chez elles et à rompre tout lien avec la vie urbaine ?

Comment diminuer le nombre de camions quand vous n’avez prévu de consacrer que 6 millions d’euros pour la logistique urbaine ?

Comment réduire la pollution atmosphérique, sonore et visuelle en refusant toute création de nouveaux parkings publics, avec pour conséquence bien connue la saturation de la voirie par des véhicules en stationnement ou à la recherche d’une place ?

Enfin, comment développer l’attractivité économique de Paris quand vous multipliez les contraintes à l’encontre du projet de liaison express avec Roissy sur lequel vous vous engagez à reculons ?

Paris restera ainsi pour longtemps donc très en retard sur les autres villes monde et ne tiendra pas son rang sur l’échiquier mondial.

Certes, les retards ne semblent pas vous poser de problèmes, comme celui de la ligne 14 contre lequel vous ne vous êtes jamais manifestée.

Aussi, Madame la Maire, le changement de majorité à la Région est une bonne nouvelle pour les Parisiens, puisque celle-ci pourra enfin exercer sa mission de chef de file en matière de transports. Et peut-être cette nouvelle majorité jouera-t-elle aussi pour vous un rôle d’aiguillon salutaire.

C’est en tout cas notre souhait, afin que vous donniez la priorité aux priorités, sans idéologie et dans le seul but de s’attaquer aux défis qui se présentent à nous.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *