Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

« Les maires LR d’arrondissements contestent la « légitimité » d’Hidalgo à réformer le statut de Paris

Huit des neuf maires d’arrondissements parisiens Les Républicains, à l’exception de Rachida Dati, représentée, ont boycotté vendredi une réunion portant sur la réforme du statut de Paris, « contestant formellement la légitimité » d’Anne Hidalgo à la mener.

La Mairie a « déploré cette position des Républicains » car « la maire de Paris est attachée à associer les maires d’arrondissements à la politique et la politique de la chaise vide ne le permet pas ».

Dans un courrier à Mme Hidalgo (PS), envoyée la veille d’un comité des arrondissements dont une partie devait être consacrée à cette réforme contestée, la présidente du groupe LR au conseil de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, et les maires Jean-François Legaret (Ier), Florence Berthout (Ve), Jean-Pierre Lecoq (VIe), Jeanne d’Hauteserre (VIIIe), Delphine Bürkli (IXe), Philippe Goujon (XVe), Claude Goasguen (XVIe) et Brigitte Kuster (XVIIe) « contestent formellement (sa) légitimité à engager cette réflexion tant sur le plan juridique et constitutionnel (…) que politique, cette question n’ayant jamais été abordée durant la campagne ».

La réforme voulue par Mme Hidalgo comporte trois sujets: le redécoupage des arrondissements, la fusion de la Ville de Paris avec le département de Paris, la répartition des compétences entre la Ville et l’Etat.

Si le débat devait être engagé sur une « question aussi identitaire que le redécoupage des arrondissements, la seule voie légitime nous semble être l’organisation d’un référendum local », écrivent-ils. « La façon dont vous avez lancé le débat (par voie de presse puis avec un simple voeu au conseil de Paris du 29 septembre, ndlr) vous disqualifie (…) comme interlocutrice objective » de ce qu’ils considèrent comme un « simulacre de concertation ».

Outre les comités des arrondissements mensuels, un groupe de travail est dédié à cette réforme: « tous les groupes de la majorité, le groupe UDI-MoDem, la mairie du VIIe (dirigée par Rachida Dati) y participent et si les élus LR ne viennent pas, ils font venir leur collaborateurs », a précisé à l’AFP la ville de Paris. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *