Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huchon, un an avant les élections régionales, a choisi la 2ème option en annonçant une mesure qui n’est à ce jour absolument pas financée : la création du Pass Navigo à tarif unique (à 70 euros) pour l’ensemble du réseau francilien. Un projet qui date des élections régionales de 2010 et qui ressort aujourd’hui comme par magie.

La mesure qui coûte 550 millions d’euros va devoir trouver son financement. Outre les Parisiens qui verront leur titre de transports augmenter de 3 euros par mois, les entreprises et les collectivités vont devoir mettre la main à la poche. Un 1er tour de table qui permettra, d’après les estimations, de dégager une centaine de millions d’euros. Reste à trouver la bagatelle de 450 millions d’euros ! Tout porte à croire que la mesure se fera au détriment des investissements destinés à moderniser et rénover le réseau. Une priorité pourtant absolue quand on connaît l’état de vétusté de certaines parties du réseau (l’accident de Brétigny est pourtant un avertissement dramatique).

Le choix démagogue de Jean-Paul Huchon, comme le qualifie très justement Valérie Pécresse, risque de se révéler désastreux. Désastreux pour l’entretien, la modernisation et la rénovation du réseau qui en a pourtant tellement besoin. Et désastreux pour les entreprises qui, une nouvelle fois, sont mises à contribution dans un contexte économique très difficile.

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Brigitte Kuster interroge le Pdg de la RATP sur le retard des travaux de la ligne 14

L’audition de Pierre Mongin, Pdg de la RATP, aujourd’hui devant le STIF, a permis à Brigit …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *