Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Le psychodrame qui vient de se nouer autour de la lettre adressée au gouvernement par la commission de Bruxelles est un formidable révélateur du rapport que François Hollande entretient avec la vérité. En refusant de rendre public la lettre de « recadrage budgétaire » de la France – ce que Médiapart s’est chargé de faire à sa place -, François Hollande a donné le sentiment de vouloir dissimuler la vérité sur l’état du pays. Et a renforcé d’autant l’impression d’un gouvernement sans prise sur le réel.

Bruxelles demande plus d’efforts à la France. Plus que les 21 milliards d’euros de baisse des dépenses publiques inscrits au budget 2015. Mais le gouvernement redoute qu’en poussant au-delà de cette somme le pays bascule dans la récession. Un argument économique qui n’explique qu’en partie le blocage dans lequel nous nous trouvons. La réalité est aussi politique : François Hollande craint tout simplement un rejet du budget par l’Assemblée nationale. Ce qui signerait l’arrêt de mort d’un quinquennat déjà très mal embarqué.

Otage de la situation politique interne : Premier ministre en roue libre (cf. entretien à l’Obs dans lequel Manuel Valls le critique sans détour), majorité en voie de rébellion, François Hollande en est réduit pour exister à allumer des contrefeux piteux, comme lorsqu’il exige d’Angela Merkel un plan d’investissements pour l’Allemagne, ou de David Cameron le « respect des traités » et le paiement des 2 milliards d’euros de rallonge budgétaire que Bruxelles réclame à Londres. François Hollande en donneur de leçon budgétaire, c’est l’hôpital qui se moque de la charité ! Et l’image de la France qui se délite chaque jour un peu plus en Europe.

Actus en relation

Gouvernement : Haro sur les familles !

La France ne dispose plus actuellement dans son jeu que de rares atouts. A dire vrai, il n …

Tant d’impôts, mais pourquoi faire ?

30 milliards d’impôts supplémentaires en 2 ans. Et le déficit court toujours (80,8 milliar …

A défaut de réformer les territoires, Hollande tripatouille la carte des régions

Le Président a redessiné la carte des régions comme d’autres jouent au Monopoly. Au fil de …

La France s’enfonce un peu plus dans le chômage de masse

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 31 500 chômeurs (+0,9%) supplémentaires au mois de févr …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *