Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

A peine le Premier ministre annonce-il le lundi 13 octobre l’accélération de la mise en œuvre du Grand Paris des transports, qu’il reçoit le samedi 18 un démenti cinglant dans la presse, qui rapporte le refus de la RATP de confirmer la date de 2017 pour la mise en service du prolongement de la ligne 14.

Non seulement les propos du premier ministre sont contredits, mais le calendrier initial du prolongement de la ligne 14 passant par Pont-Cardinet et Porte de Clichy en 2017 est carrément remis en cause !

Comment ne pas s’étonner d’un tel écart entre la commande initiale validée par le STIF le 13 décembre 2012 avec la date de 2017 et ce retard annoncé ?

Dois-je rappeler que le prolongement de la ligne 14, dont la vocation  première est de désaturer la ligne 13, doit également desservir le nouveau quartier de la ZAC Clichy-Batignolles, à savoir plus de 3 500 logements, 140 000 m² de bureau et l’ouverture de la cité judiciaire comprenant le TGI et la DRPJ, l’ancien 36 quai des Orfèvres ?

En tant que maire du 17e, je demande officiellement au Premier ministre Manuel VALLS, au président du STIF Jean-Paul HUCHON, au président de la RATP Pierre MONGIN de tout mettre en œuvre pour que le calendrier initial soit respecté et d’informer en toute transparence les usagers et les élus des territoires directement concernés sur l’avancement du projet et les raisons d’éventuelles dérives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *