Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Paris ne peut décidément rien faire comme les autres. Depuis qu’elle est élue, Anne Hidalgo n’a de cesse d’exiger de l’Etat qu’il lui accorde des régimes dérogatoires. C’est vrai pour l’encadrement des loyers et la taxe sur les nuits d’hôtel. Ça l’est maintenant pour feu l’écotaxe (mesure abandonnée par le gouvernement en octobre 2013) qu’Anne Hidalgo aimerait voir ressusciter sur le périphérique. Objectif : dissuader les camions de plus de 3,5 tonnes d’emprunter le périph. Et faire main basse sur les 5 millions d’euros de redevance annuelle attendus.

De prime abord, la mesure peut trouver sa justification. Notamment pour les camions dont la destination n’est pas Paris. Même si, en l’occurrence, leur interdire l’accès au périphérique ne va pas les faire disparaître comme par magie du réseau francilien.

Mais que faire surtout des camions dont le chargement (notamment de denrées alimentaires) est destiné à être livré à Paris ? Les taxer serait profondément injuste si, en contrepartie, aucune solution alternative, dont chacun sait qu’elle se situe au niveau du fret ferroviaire et du transport fluvial, ne leur était proposée.

Malheureusement, en l’état actuel du projet et à défaut d’une vraie alternative en termes d’écotransports, les entreprises n’auront d’autre choix que de payer pour emprunter le périphérique.

Et les Parisiens continueront à respirer un air presque perpétuellement pollué.

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *