Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

 Anne Hidalgo est amère. Son propre camp ne l’a pas suivie sur l’augmentation de la taxe de séjour. Une hausse qui aurait pu atteindre à Paris 10 euros par nuitée ! La maire de Paris n’a pas réussi à convaincre le Premier ministre du bienfondé d’une telle mesure. Son opération de lobbying a fait chou blanc.

 Malgré un vote favorable à la hausse en 1ère lecture du collectif budgétaire, la volte-face de certains députés de gauche et la mobilisation de la droite ont mis en échec cette mesure anti-touristique.

Il faut dire que les arguments avancés par Anne Hidalgo ne tenaient pas la route. Notamment celui consistant à comparer Paris aux capitales et grandes villes où ladite taxe est plus forte. Ne vaut-il pas mieux s’inspirer de ce qui fonctionne chez nos voisins plutôt que de leurs excès de fiscalité ? Et puis Paris n’est pas Berlin, ni San Francisco. Paris est la 1ère destination touristique au monde. Un statut qu’il faut défendre avec obstination tant la concurrence que se livrent les grandes métropoles est féroce.
En réalité, Anne Hidalgo a eu toutes les peines du monde à cacher sa seule véritable motivation dans l’affaire : renflouer les caisses de la Ville de Paris, qu’elle a consciencieusement vidées au cours des 13 dernières années. En vain.

Où trouvera-t-elle les 400 millions d’euros qui lui manquent pour boucler le budget 2015 ? Affaire à suivre.

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *