Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Les députés PS ont voté le quintuplement de la taxe de séjour pour les hôtels 3, 4 et 5 étoiles. Comprise actuellement entre 0,20 et 1,50 euro, elle pourra désormais atteindre 8 euros. Auxquels il faut ajouter une taxe spécifique de 2 euros destinée au financement des transports en Île-de-France.

La taxe de séjour à Paris pourrait donc atteindre 10 euros par nuitée et par personne, au-lieu d’1 euro en moyenne aujourd’hui. Une véritable catastrophe pour le secteur hôtelier qui souffre déjà terriblement de la crise. Et pour les 60 millions de touristes français et étrangers qui visitent la région chaque année et sur lesquels se répercutera la hausse.

On s’étonne d’ailleurs du silence d’Anne Hidalgo sur le sujet. La maire de Paris y voit sans doute une aubaine : laisser à d’autres la tâche ingrate d’augmenter les impôts locaux. Et faire main basse sur le pactole* sans avoir l’air d’y toucher.

Mais au-delà même du contresens économique, cette affaire révèle la gravité de la crise politique qui agite la majorité. Les députés PS ne sont plus tenus par les engagements du Président. Pas plus sur la réduction de la fiscalité que sur la promotion de la « destination France ». Et tant pis pour les 2 millions d’emplois directs et induits qui dépendent du tourisme dans le pays, un secteur qui pèse tout de même 7% du PIB.

*La taxe de séjour ne rapporte aujourd’hui « que » 40 millions d’euros à la mairie de Paris. Des recettes fiscales qui promettent d’exploser avec le nouveau barème !

Actus en relation

Taxe de séjour : nouvelle menace sur l’hôtellerie parisienne

Il faut reconnaître à Anne Hidalgo une certaine pugnacité dans la recherche des 400 millio …

Hausse de la taxe de séjour : Anne Hidalgo fait chou blanc

 Anne Hidalgo est amère. Son propre camp ne l’a pas suivie sur l’augmentation de la taxe d …

Une réponse à Hausse de la taxe de séjour : catastrophe pour le tourisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *