Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Quitte à mal se garer, mieux vaut le faire le plus loin possible d’une fourrière. En effet, tout dans le système tel qu’il est pratiqué actuellement à Paris favorise l’enlèvement des voitures qui se situent à proximité d’une des six fourrières de la capitale (dont celle du boulevard du Bois le Prêtre dans le 17e).

Pourquoi ? Trois sociétés privées se partagent le gâteau de l’enlèvement et du transport des véhicules mal garés (250 000 en 2012 !). Leur chiffre d’affaires est indexé sur le nombre de voitures enlevées. Idem pour les primes versées aux salariés.

Résultats : les enlèvements se concentrent sur les voitures faciles d’accès et situées à proximité des fourrières. Plus rapide, donc plus rentable.

Les automobilistes des quartiers ciblés se voient donc sanctionnés au moindre écart. Les quartiers plus centraux de la capitale – qui sont aussi les plus embouteillés et donc ceux qui nécessitent le plus d’enlèvements – bénéficient, eux, d’une plus large immunité.

La logique du chiffre est parfaitement incompatible avec l’objectif initialement assigné aux enlèvements : faciliter la circulation et améliorer la sécurité routière des Parisiens. C’est pourquoi, avec le groupe UMP à Paris, nous proposons que le système des fourrières devienne un véritable service public. In fine, cela coûtera moins cher aux contribuables (le nombre d’enlèvements a progressé de 35% en 10 ans !), et redonnera du sens aux enlèvements qui doivent se concentrer en priorité sur le stationnement gênant et/ou dangereux.

Un vœu en ce sens sera défendu, ce soir, au conseil du 17e arrondissement, avant d’être repris au conseil de Paris.

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *