Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

L’Île-de-France est en perte de vitesse. C’est la conclusion de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris (CCIP) qui pointe dans un rapport une baisse de l’attractivité de la 1ère région de France, et par là de son épicentre Paris. Notre croissance est beaucoup plus faible qu’à Londres, New York, Bruxelles ou Amsterdam. Le problème n’est pas seulement conjoncturel, mais global : fréquentation touristique en stagnation, place financière en recul, projets internationaux en chute libre, etc. Le tout sur fond de fiscalité punitive, de crise du logement, d’instabilité institutionnelle et de chômage de masse.

La CCIP voit dans ce résultat la conséquence d’une absence de véritable stratégie économique. L’image de Paris capitale du luxe et de l’art-de-vivre est insuffisamment exploitée. C’est pourtant notre atout numéro 1. Paris bénéficie à l’étranger d’une réputation incomparable qui repose justement sur ce formidable savoir-faire. Le luxe, la gastronomie, l’artisanat d’art doivent être les fers de lance de l’économie francilienne.

Mais cela impose, d’abord, de définir une stratégie innovante qui ne fasse l’économie d’aucun débat sur les sujets sensibles. Tout doit être mis sur la table : formation professionnelle, fiscalité, règlementation, exportation, communication, etc. En clair, faire ce que la gauche au pouvoir à Paris depuis 13 ans et en Île-de-France depuis 16 ans n’a jamais réalisé. Mieux vaut tard que jamais, me direz-vous. J’invite, d’ailleurs, la mairie de Paris à s’inspirer de la réflexion que nous menons avec Catherine Dumas dans le 17e autour d’un label d’excellence qui fédérera prochainement nos artisans d’art.

En définitive, ce rapport salutaire tire la sonnette d’alarme à temps. Il part d’un constat simple : Paris ne peut pas se contenter de vivre de sa rente historique. Et fixe un objectif tout aussi simple : Paris doit devenir la locomotive de la croissance non seulement en Île-de-France, mais aussi en France. Les atouts dont elle dispose pour y parvenir sont innombrables. Mais encore faut-il les exploiter à dessein.

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *