Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

On ne peut pas s’empêcher d’éprouver à la lecture du projet d’Anne Hidalgo une certaine gêne. Plus on le parcourt et plus on se demande : mais pourquoi n’a-t-elle pas fait tout cela plus tôt ? 2001/2014, ces treize longues années n’ont-elles pas été suffisantes pour agir ? L’exercice vire même parfois au réquisitoire contre sa propre gestion !

Promettre la transparence budgétaire, c’est admettre qu’elle a fait défaut par le passé. Promettre l’arrêt des hausses d’impôts, c’est reconnaître que la fiscalité a bel et bien explosé. Promettre la « modération » dans la politique salariale de la mairie de Paris, c’est confesser les abus que l’opposition dénonce à longueur de Conseil de Paris. Toutes ses promesses sonnent, en réalité, comme autant de critiques à l’encontre de Bertrand Delanoë et d’elle-même.

Il ne lui est bien sûr pas interdit de faire des propositions pour l’avenir. Mais le flot des promesses ne doit pas noyer le bilan qui est le sien et dont elle doit répondre. Elle qui promet d’ouvrir 5000 nouvelles places en crèche doit d’abord nous expliquer pourquoi elle a toujours refusé de préempter les locaux à vendre que nous lui avons présentés dans le 17e pour y établir des crèches. Elle qui projette de prolonger le tramway jusqu’au boulevard Victor (15e) doit d’abord nous dire pourquoi elle s’est opposée au lancement des études pour son prolongement jusqu’à la Porte Maillot.

Bilan et projet appartiennent à un même ensemble. Qu’elle le veuille ou non. Si le premier contredit le second, alors c’est toute sa campagne qui est incohérente. Anne Hidalgo ne peut pas faire croire aux Parisiens qu’elle fera demain ce qu’elle a refusé hier !

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *