Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Le rejet par le Conseil Constitutionnel des comptes de campagne Nicolas Sarkozy met l’UMP dans une difficulté financière qui menace très directement son existence et sa capacité d’expression. 

Nicolas Sarkozy l’a dit lors du bureau politique auquel il a participé : il n’est pas envisageable que l’UMP disparaisse.  Ce serait trop grave non seulement pour la droite républicaine, mais aussi pour la démocratie qui n’est possible que lorsque le pluralisme politique existe.

Face à une gauche qui détient tous les pouvoirs, la France a besoin d’un grand parti de la droite capable de préparer l’alternance.  Il est important pour cela que chacun puisse apporter son concours financier à l’UMP (faites un don en cliquant [download id= »89″]).

Merci pour votre contribution.

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

La main de la France ne doit plus trembler face à la barbarie

A chaque fois la même sidération nous saisit. A chaque fois le même sentiment de plonger u …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *