Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

La culture est bradée dans le 17e. Après le conservatoire de l’avenue de Villiers, c’est au tour de la cinémathèque Robert Lynen (11 rue Jacques Bingen) d’être prochainement mise en vente. La mairie de Paris n’est dit-elle pas en mesure d’assumer financièrement la mise aux normes des locaux qui, pour des raisons de sécurité, ne sont plus accessibles au public. Le fonds cinématographique qu’elle abrite depuis 1925 (8 000 copies de films, dont 3 500 originaux et 3 150 autochromes uniques) sera numérisé et le personnel dispatché dans d’autres lieux de culture à Paris.

C’est donc la fin d’une véritable institution culturelle qui jouait un rôle éducatif important, et qui aurait pu se révéler fort utile à l’heure où la mairie de Paris cherche des lieux pour accueillir les activités périscolaires.

Brigitte Kuster a dénoncé aujourd’hui en conseil de Paris le désengagement de la mairie de Paris qui affaiblit injustement l’offre culturelle déjà insuffisante dans le 17e et porte atteinte à un patrimoine intellectuel très réputé.

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Une réponse à Cinémathèque Robert Lynen : la mairie de Paris se désengage totalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *