Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

C’est un nouvel échec pour le gouvernement, et je m’en réjouis tant le projet de décentralisation, tel qu’il est formulé, apparaît comme un contre pouvoir à la région plus que comme une solution en faveur d’une meilleure gouvernance de la métropole francilienne. En supprimant dans la future loi de décentralisation l’obligation faite aux communes de la petite couronne de se rassembler au sein d’intercommunalités, les sénateurs ont dit non au millefeuille administratif.

Il ne faut pas interpréter ce vote hostile comme une volonté de maintenir le système tel qu’il existe. Mais nous n’acceptons pas la création d’une région à deux vitesses, ni la quasi-disparition de l’échelon communal au profit de superstructures ingouvernables.

La réforme de la gouvernance métropolitaine doit s’inspirer du Grand Paris, tel que Nicolas Sarkozy l’a défini en 2009. La logique doit moins se situer dans le regroupement arbitraire des territoires, même si ponctuellement cela peut se justifier, que dans le pilotage commun de grandes politiques qui concernent tous les territoires, et singulièrement ceux de Paris et des départements limitrophes. C’est le cas pour le logement, les transports et même le développement durable.

Créer des strates administratives et politiques supplémentaires n’est pas la réponse adaptée aux difficultés de la métropole. Ce qu’il faut, c’est mutualiser les compétences sur les enjeux qui transcendent les particularismes locaux qui, eux, méritent d’être préservés. En somme, moins réfléchir en termes de structures que de projets.

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

La main de la France ne doit plus trembler face à la barbarie

A chaque fois la même sidération nous saisit. A chaque fois le même sentiment de plonger u …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *