Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Brigitte Kuster, maire du 17e, se réjouit de la censure aujourd’hui par le conseil constitutionnel de l’article 30 de la loi modifiant la répartition des conseillers de Paris par secteurs. Le juge constitutionnel reconnaît le déséquilibre que constitue la surreprésentation démocratique des arrondissements centraux de la capitale au détriment des arrondissements les plus peuplés. Un argument qu’avaient défendu en séance les parlementaires parisiens d’opposition, au premier rang desquels Pierre Charon et Yves Pozzo di Borgo, sénateurs de Paris.

Cette décision annule également de fait (sous réserve de l’examen d’un nouveau texte) la suppression injuste d’un conseiller de Paris dans les 7e, 16e et 17e arrondissements, tous acquis à la droite. Une mesure plus particulièrement injustifiée dans le 17e où la population n’a pas diminué depuis le vote de la loi PLM de 1982 (qui est la période de référence pour le législateur), et où l’arrivée prochaine de 10 000 nouveaux habitants aux Batignolles a été totalement ignorée par le gouvernement, malgré les nombreuses réclamations de Brigitte Kuster qui avait, notamment, saisi officiellement le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur.

Le conseil constitutionnel a, fort heureusement, sanctionné cette manœuvre du gouvernement visant à conférer à la gauche parisienne un avantage électoral artificiel et déloyal dans la perspective des municipales de 2014.

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *