Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

La cour d’Appel de Versailles a récemment validé la décision de l’Office HLM des Hauts de Seine qui avait résilié le bail de 4 familles, dont « les enfants empoisonnaient la vie de toute la résidence ».Des enfants plusieurs fois condamnés pour trafic de drogue.

Le juge a rappelé que la loi impose aux locataires et à leurs familles  « d’user paisiblement des locaux loués », sans quoi ils peuvent faire l’objet d’une procédure d’expulsion pour « trouble de jouissance ».

Cette décision constitue un encouragement pour tous les locataires sociaux qui subissent le dictat des trafiquants. Les habitants du quartier Pitet-Curnonsky connaissent parfaitement cette situation et ne supportent plus que leur résidence serve de base arrière pour le trafic de drogue. 

Pourtant, malgré les nombreuses demandes de la mairie du 17e, Jean-Yves Mano, adjoint au maire de Paris chargé du Logement et président de Paris Habitat, refuse toujours de procéder aux expulsions. Cette attitude condamne certains quartiers à sombrer toujours un peu plus dans la violence.   

Jean-Didier Berthault défendra pour la majorité du 17e, lors du conseil d’arrondissement, un vœu exigeant du président de Paris Habitat qu’il engage les procédures pour « trouble de jouissance », partout où cela sera nécessaire.

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *