Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Jean-François LEGARET, Président du Groupe UMPPA, Maire du 1er arrondissement, Philippe GOUJON, Président de la fédération UMP de Paris, Jean TIBERI, Jean-Pierre LECOQ, Brigitte KUSTER, et l’ensemble des élus du groupe demandent à Bertrand DELANOE le gel de l’augmentation de la taxe de balayage, dans un contexte économique difficile et compte tenu du nouveau record de droits de mutation dont la ville de Paris a bénéficié cette année (1,1 Milliard d’euros).
 

En septembre 2011, le groupe UMPPA, son Président Jean-François LAMOUR et Jean-François LEGARET, Président de la Commission des Finances, avaient déjà fermement dénoncé la refonte de la taxe de balayage et exigé son retrait. En cause, l’instauration d’une nouvelle taxe imposée par la maire de Paris, sans aucune concertation préalable avec les maires d’arrondissements et les professionnels de l’immobilier, instituant une seule catégorie de voie au tarif le plus élevé par an et par immeuble sur l’ensemble du territoire parisien.
 

Le seul objectif -inavoué- de cette réforme, était encore une fois de prélever de nouvelles recettes, sans aucune compensation en termes de service rendu, en l’occurrence en matière de propreté. Cette nouvelle taxe de balayage, ainsi voulue par le maire de Paris et sa première adjointe Anne HIDALGO, permet désormais à la municipalité de percevoir 30 millions d’euros supplémentaires par an ; malgré de lourdes augmentations d’impôts locaux en 2009 et 2010. Les contribuables parisiens jugeront…

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Une réponse à Réforme de la taxe de balayage à Paris ou matraquage fiscal érigé en système

  • Bonjour madame Kuster
    Je suis proprietaire-residant d’une maison au 7 passage Flourens, et je suis retraité.
    Ma taxe de balayage vient de passer de 34 euro a 240 euro, ce qui représente le quart de ma taxe d’habitation !
    C’est insupportable dans cette période de crise. Cette absurdité sera-t-elle revue ?
    Merci pour votre réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *