Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Le 17e est l’arrondissement qui connaîtra dans les années à venir la plus importante amélioration de son offre de transports en commun à Paris. Un nouvel arrêt à Cardinet – l’unique arrêt parisien réalisé sur le tracé du Grand Paris Express – verra le jour dans le cadre du prolongement de la ligne 14 jusqu’à la mairie de Saint Ouen en passant par la Porte de Clichy (2017), le tramway T3 va rejoindre la Porte d’Asnières et le RER E disposera d’un arrêt Porte Maillot grâce au prolongement vers La Défense (2020).

Ces progrès sont issus d’un processus de négociations qui n’a pas toujours été facile avec l’Etat, la Ville de Paris et la région Île de France. Nous avons obstinément défendu les intérêts des habitants du 17e auprès des décideurs publics sur la base de deux axes forts, qui les ont finalement convaincus :

  • Un constat d’abord : l’insuffisance de la desserte dans certains secteurs du 17e, tels que les quartiers Pereire-Saussure. Je refuse qu’il existe des Parisiens de seconde zone qui vivent coupés du reste de la ville par manque de transports. Offrir une offre de transports performante à tous, c’est garantir une véritable égalité entre les quartiers.

 

  • Une ambition ensuite : accompagner le formidable essor urbanistique de toute la partie nord-ouest de l’arrondissement (Grand projet de renouvellement urbain de la Porte Pouchet, arrivée du Tribunal de Grande Instance de Paris Porte de Clichy, aménagement de la ZAC Clichy-Batignolles). Urbaniser ne se résume pas à bâtir des immeubles. Il faut anticiper les besoins des habitants, et le principal d’entre eux n’est autre que les moyens de déplacements. Ce fut le sens de mon combat pour l’arrivée d’un arrêt à Cardinet, au sud de la ZAC Clichy-Batignolles. Il a fallu convaincre l’Etat, le conseil régional et le Syndicat des Transports d’Île de France qu’on ne construit pas un nouveau quartier (10 000 habitants et 12 000 travailleurs) sans le connecter au réseau de métro existant. Je me réjouis de constater qu’aujourd’hui la mairie de Paris ne voit que des avantages à ce nouvel arrêt. Ce ne fut pas toujours le cas, loin de là.

Ces projets disent plus qu’il n’y paraît sur l’essor que connaît actuellement le 17e. Personne n’imagine, en effet, que l’on investisse des sommes aussi considérables sur des territoires sans avenir. Ce développement du réseau de transports est une partie d’un tout qui préfigure l’avenir ambitieux que nous avons choisi pour l’arrondissement.

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Une réponse à L’amélioration de l’offre de transports accompagne l’essor du 17e

  • Bonjour,
    Je compte vraiment sur vous pour négocier des mesures techniques efficaces d’accompagnement des travaux du T3 qui vont impacter un secteur – certes insuffisamment desservi comme vous le soulignez- mais passablement congestionné, notamment sur le segment Portes Asnières et Champerret. Et faire connaître la position de la mairie centrale à ce sujet.
    L’enfer (de la circulation) est parfois pavé de bonnes intentions.
    Par avance merci.
    Bien cordialement.
    DL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *