Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

10 millions d’euros. La somme, inscrite au contrat particulier entre le département de Paris et la région Île de France, était destinée au financement du projet de couverture du périphérique entre les portes Ternes et Champerret. Elle vient d’être définitivement rayée du document budgétaire. 

Bertrand Delanoë vient de signer l’arrêt de mort d’un projet qu’il s’était pourtant engagé à réaliser. Il le fait alors que Brigitte Kuster a obtenu, à plusieurs reprises, la confirmation de l’engagement financier de l’Etat (35,7 millions d’euros) et de la région (9,3 millions d’euros) dans le projet. Et qu’un consensus entre l’Etat, la région et la mairie de Paris était en passe d’être trouvé, permettant de réduire le coût de l’opération de 200 à 90 millions d’euros, en privilégiant la couverture du secteur Champerret, le plus habité. 

Mais tout cela n’a pas suffit à convaincre Bertrand Delanoë. Il a choisi d’abandonner ce projet pourtant très attendu des riverains qui subissent les nuisances insupportables du périphérique. Sait-il seulement que, dans un périmètre de 250 mètres autour du périphérique, la pollution de l’air est 4 fois supérieure au seuil recommandé ? 

Brigitte Kuster demande au maire de Paris de reconsidérer sa position, et ce dans l’intérêt des habitants.

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *