Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Alors que le Gouvernement s’apprête à renoncer à investir dans la modernisation des infrastructures de transport en programmant la mort du Grand Paris, le Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF), présidé par Jean-Paul Huchon, n’a aucun scrupule à prévoir une hausse spectaculaire des tarifs des transports à l’horizon 2020.

Les documents présentés aujourd’hui par le STIF à ses administrateurs, à l’occasion de son Conseil d’administration font état d’une augmentation tarifaire d’au moins 3 % pour l’année 2013, puis d’au moins 2,8% par an de 2014 à 2020.

Au total, ces augmentations aboutiraient à une hausse globale de plus de 25 % sur la période 2013-2020 et le Pass Navigo mensuel zones 1-2 s’élèverait ainsi à près de 80 euros en 2020 alors qu’il était de 56,60 euros en 2010.

Alors que depuis 2010 les tarifs ont déjà augmenté de près de 10 %, Valérie Pécresse et les élus du groupe Mouvement Populaire dénoncent une hausse sans précédent qui ne s’accompagnera d’aucune offre nouvelle susceptible d’améliorer significativement les conditions de transport des Franciliens.

Les élus de la majorité de gauche doivent enfin comprendre que les usagers ne peuvent consentir à des efforts financiers supplémentaires sans qu’aucune contrepartie ne leur soit donnée en matière de qualité de service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *