Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Après le dossier Jean Bouin qui a porté un coup terrible au sport amateur, Bertrand Delanoë poursuit sa politique particulièrement défavorable aux associations sportives parisiennes.  

Le maire de Paris a, en effet, décidé de réévaluer à la hausse les tarifs de location des équipements municipaux. Des augmentations qui atteignent 4 fois le prix actuel pour les créneaux sportifs réguliers et jusqu’à 10 fois pour les stages.

Cette mesure entraînera une hausse des tarifs pour l’ensemble des adhérents et la disparition des associations sportives les moins riches.

Cette nouvelle tarification, que dénonce d’ailleurs le Comité des Offices du Mouvement Sportif, conduira à court terme à l’appauvrissement de la pratique sportive à Paris.

Brigitte Kuster et Hervé Bénessiano ont demandé que cette mesure soit supprimée, ce que l’exécutif municipal parisien a refusé. Une demande identique avait été formulée par Valérie Paparemborde, adjointe aux Sports, lors du conseil du 17e arrondissement.

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *