Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Ce qui était annoncé se produit déjà. A peine à l’œuvre et déjà la politique menée n’est plus tout à fait celle qui était promise. Les premiers reniements éclatent au grand jour.

Sur les symboles déjà. Première mesure : la diminution du salaire des ministres de 30%. Chose promise, chose due. Hollande se conforme à une position en vogue chez nos voisins européens, exception faite des Allemands. Une mesure qui suscite forcément l’approbation générale. Un point de vue que je partage.

Reste que ce symbole, pour être véritablement efficace, doit s’accompagner d’une baisse du nombre de ministres. Il n’en est rien. La hausse est même de 65%. La promesse d’un gouvernement resserré n’a pas fait long feu. François Hollande s’est trouvé contraint de composer une équipe ministérielle d’après des critères aussi variés qu’éloignés de l’intérêt général : courants du PS, poids des régions, amis d’untel ou d’unetelle… Le refus fracassant de Martine Aubry d’entrer au gouvernement permet de mesurer les tensions qui règnent au sein de l’appareil d’Etat.

Sur le terrain, les premiers reniements n’ont pas eux-aussi tardé à poindre. Michel Sapin annonçait, dès le lendemain de l’élection, ses réserves sur le blocage des prix de l’essence à la pompe. C’était pourtant la première mesure que le candidat Hollande voulait voir à l’œuvre s’il était élu… Idem sur le dossier brûlant du retour à la semaine de 5 jours à l’école primaire. L’annonce du ministre Vincent Peillon a suscité quelques remous… surtout à gauche.

Tout ceci n’est pourtant qu’une goutte d’eau dans l’océan de promesses intenables : retour à la retraite à 60 ans, embauche de 60 000 fonctionnaires dans l’Education, contrat de génération…

Mais pour l’heure rien ni personne ne peut résister au nouveau Président français. Son premier G8 à peine bouclé, il annonçait crânement aux médias internationaux : « j’ai déjà rempli mes engagements auprès des Français ». Il lui aura fallu dix jours, un record absolu ! A moins, et c’est probable, que François Hollande ne confonde un sourire d’Obama avec la signature d’un traité international…

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *