Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

La campagne l’a révélé de manière frappante. Nicolas Sarkozy et François Hollande ne partagent pas la même vision du monde. Il ne s’agit pas seulement des désaccords habituels  entre la droite et la gauche. Ce que les sépare est beaucoup plus profond et tient à la conception même qu’ils se font de la société française.

Nicolas Sarkozy parle à la responsabilité qui incombe à chacun de nous. L’Etat ne peut pas tout. La France tient le rang qui est le sien grâce au travail des générations qui nous ont précédés. Nous devons travailler plus, c’est une certitude. Nous devons désendetter la France, même au prix de sacrifices importants. C’est notre responsabilité vis-à-vis des générations futures et de notre Histoire. Il ne s’agit pas seulement d’économie mais de morale. Nicolas Sarkozy rappelle qu’être Français est un très grand privilège qui se mérite et qu’il faut préserver. C’est le sens de son attachement au travail et à l’entreprise. Le travail est une valeur émancipatrice et l’entreprise est le cœur de sa stratégie de redressement économique.    

François Hollande exalte lui l’Etat providence contre les menaces d’un monde ouvert et dangereux. Il promet un Etat protecteur qui fera écran face à toutes les difficultés. François Hollande tient le discours de la facilité. Qui peut croire au retour de l’Etat tout-puissant alors que la crise a balayé un à un les gouvernements socialistes drogués à la dépense publique.

Son projet n’a pas d’autre alternative à court terme qu’une hausse des impôts telle qu’elle frappera les contribuables les plus nombreux : les actifs et les entreprises. Dire que seuls les riches paieront est un mensonge.

Le choix est clair : celui de la vérité et du courage ou celui du mensonge et de la facilité. Dimanche, votez Nicolas Sarkozy !  

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

La main de la France ne doit plus trembler face à la barbarie

A chaque fois la même sidération nous saisit. A chaque fois le même sentiment de plonger u …

François Hollande pris dans l’étau de ses propres échecs

Le psychodrame qui vient de se nouer autour de la lettre adressée au gouvernement par la c …

Nicolas Sarkozy dresse des perspectives d’avenir pour la France

Le retour de Nicolas Sarkozy sur la scène politique se fait par les idées. L’ancien Présid …

4 réponses à Dimanche, je vote Nicolas Sarkozy pour la France

  • C’est mon voeu le plus cher, que Nicolas Sarkozy soit élu.
    Que son équipe, on ne peut plus sérieuse, continue à oeuvrer pour une France forte. Pas une France de gentillesse et de démagogie, qui n’ont jamais été efficaces pays.
    J’ai imaginé 5 secondes l’équipe socialiste au gouvernement, et j’ai été pris d’un vertige.
    J’ai peur que la France soit dirigée par la fête de l’huma, que dans 5 ans, on soiyt dans le même cas que la Grèce et l’Italie.
    Allez Nicolas!
    C’est la dernière ligne droite!

  • Je vous défie UN SEUL texte du candidat Hollande où il est écrit « seuls les riches paieront ». Par contre, les mensonges de Sarkozy sont nombreux et documentés dans la presse (pour n’en citer que deux, le nucléaire en Lybie, sa présence à la réunion des donateurs de l’UMP).

  • @Henry
    Je vous défie de ne pas trouver les récentes déclarations de Hollande dans lesquelles il considère que les riches sont ceux qui devront payer. Dans votre commentaire, on est confronté à ce qu’on retrouve en permanence à gauche, c’est à dire une vision qui ne voit que d’un oeil. Vous jouez sur les dits et les non-dits, et ce n’est pas un argument quand on sait que les deux partis font souvent ce genre de bourdes. Je corrigerai en disant qu’il fera surtout payer les foyers modestes. Oui, oui. Tous ceux qui s’en sortent à peu près sont ceux touchés.
    Alors ne vous placez en grand moralisateur, car on peut vous mettre face à de grandes contradictions. Notamment entre vos idées et vos actes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *