Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Richard Prasquier, président du CRIF, et les membres de la commission des élus du CRIF, recevaient Brigitte Kuster afin d’aborder avec elle plusieurs thèmes qui préoccupent plus particulièrement la communauté juive : délégitimation d’Israël et boycott des produits israéliens, entre autres.

Derrière les mots, se cache une réalité autrement plus inquiétante : l’émergence d’une nouvelle forme d’antisémitisme qui dénie à Israël son identité d’Etat et au peuple juif sa qualité de Nation. Les tenants de la délégitimation s’abritent derrière la doctrine répandue en Europe : l’antisionisme n’est pas un antisémitisme et justifient ainsi toutes leurs attaques contre l’Etat israélien. Brigitte Kuster estime qu’au contraire des passerelles existent bel et bien entre la critique fondamentale de l’Etat d’Israël et la haine du peuple juif.

 Lire son intervention [download id= »66″]

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *