Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Comment François Hollande peut-il s’étonner que Nicolas Sarkozy place l’Europe au cœur du débat présidentiel ?

François Hollande et la gauche accusent Nicolas Sarkozy d’avoir esquivé le débat présidentiel en plaçant l’Europe au cœur de son discours à Villepinte. Le candidat socialiste n’a toujours pas compris que l’économie française ne sera performante que si l’Europe joue un rôle protecteur. Un rôle qu’elle n’assume pas aujourd’hui faute d’une véritable volonté politique et en raison d’une gouvernance aux mains des bureaucrates. Pour ces derniers, l’ouverture des marchés à la concurrence et la libre-circulation sont des dogmes qui ne peuvent souffrir la moindre limitation.

Pourtant, et le président de la République l’a rappelé à juste titre, l’Europe s’impose à elle-même des règles qu’aucun autre de nos partenaires ne respecte.

C’est pourquoi Nicolas Sarkozy a proposé que les marchés publics européens soient dorénavant réservés aux entreprises de l’Union. Il est naturel que les investissements de l’UE profitent à des entreprises, et notamment des PME, européennes. Cette mesure de patriotisme économique constituerait une première étape vers une Europe qui protège.

La seconde étape est la remise en cause des accords de Schengen. Nicolas Sarkozy dénonce là-aussi la gestion technocratique des flux migratoires qui n’a pas permis de préserver l’Europe pourtant affaiblie par les crises successives. Il estime que ces accords n’ont pas empêché l’Europe de devenir une passoire. Nicolas Sarkozy exige donc un pilotage politique de la zone Schengen, notamment sur la gestion des quotas migratoires. Sans quoi la France quitterait la zone.

La démonstration du président de la République est sans appel : la France est forte si l’Europe est forte. Ceux qui ne l’admettent pas non rien compris !

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

La main de la France ne doit plus trembler face à la barbarie

A chaque fois la même sidération nous saisit. A chaque fois le même sentiment de plonger u …

François Hollande pris dans l’étau de ses propres échecs

Le psychodrame qui vient de se nouer autour de la lettre adressée au gouvernement par la c …

Nicolas Sarkozy dresse des perspectives d’avenir pour la France

Le retour de Nicolas Sarkozy sur la scène politique se fait par les idées. L’ancien Présid …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *