Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

PARIS, 17 nov 2011 (AFP) – Brigitte Kuster, élue régionale et maire UMP du XVIIe arrondissement à Paris, et Edith Cuignache-Gallois, élue NC, ont dénoncé jeudi le projet de Pass Navigo à tarif unique actuellement en discussion au niveau régional, qui reviendrait à augmenter fortement le tarif mensuel à Paris.

Selon un communiqué de Mme Kuster, ce pass unique à toute la région entraînerait pour Paris « 50% de hausse ». Elle a ironisé dans un communiqué sur ce « cadeau de bienvenue de Cécile Duflot », la patronne des Verts qui veut s’implanter à Paris lors des législatives.

L’union du PS et d’EELV lors des élections régionales en 2010 s’était scellée sur la mise en place du Pass Navigo au tarif unique. « Si l’accord prévoyait un Pass à 78 euros par mois (contre 62 euros actuellement, NDLR), des études ont démontré que l’équilibre financier du Stif (Syndicat des transports franciliens) ne serait préservé qu’à 91 euros », selon elle.

« Comment Cécile Duflot va-t-elle justifier auprès de ses futurs électeurs cette hausse de 50% de leur budget transport? » a raillé l’élue régionale UMP, se demandant comment Mme Duflot « peut prétendre vouloir représenter les Parisiens à l’Assemblée nationale et leur infliger une mesure aussi pénalisante ».

Dans un autre communiqué, Edith Cuignache-Gallois, élue du Nouveau Centre à Paris et à la région, estime que « ce projet de Pass Navigo ne correspond (pas) aux besoins et à la priorité des Parisiens et des Franciliens ».

« Les Franciliens passent en moyenne 82 minutes dans les transports chaque jour et le plus souvent dans des conditions de transport insupportables, le Stif ne peut se priver de ses ressources indispensables ».

« II serait injuste que les Parisiens soient la victime de ces tractations électorales entre Jean-Paul Huchon et les Verts », selon Mme Cuignache-Gallois.

Auparavant, le président du groupe PCF-PG au Conseil de Paris, Ian Brossat, avait également rappelé dans un communiqué que Cécile Duflot militait pour une augmentation du Pass Navigo, déclarant que cela « constituerait une véritable déclaration de guerre faite aux classes populaires qui résident à Paris et en petite couronne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *