Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Trottoirs constellés de crottes de chiens, rues transformées en décharges, patrimoine souillé par les détritus… «Depuis quarante ans, Paris n’a jamais été aussi sale », affirment huit maires d’arrondissement de droite, qui ont lancé, fin janvier, une pétition pour dénoncer «la constante dégradation de la propreté ». qui comptait hier 20 000 signataires. Un constat largement partagé: selon un vote organisé sur Leparisien.fr, 79% des 5 830 internautes qui se sont exprimés trouvent que la capitale « est sale» .

Une métropole hyperactive. Densité extrême, hyperactivité économique, touristes, déplacements très importants: « Paris se salit en permanence », relativise François Dagnaud, adjoint (PS) de Bertrand Delanoë chargé de la propreté. Les évolutions récentes – interdiction de fumer dans les bars, multiplication des prospectus ou développement de la vente à emporter – compliquent aussi le nettoyage.

Des inégalités entre les quartiers

Pour des Champs-Elysées bichonnés avec le renfort d’une société privée, combien de quartiers aux airs de dépotoir, comme la porte d’Asnières ou Belleville? Depuis 2009, les services de la propreté et les mairies déterminent des zones à traiter en priorité dans chaque arrondissement.

« Mais la Ville ne nous donne pas les moyens suffisant! » déplore Brigitte Kuster, maire (UMP) du XVIIe. Pas assez de verbalisations. Il n’y a que 86 agents dans tout Paris pour dresser des PV dus à des problèmes de propreté sur la voie publique. C’est trop peu pour surveiller les 200 000 chiens qui se soulagent deux fois par jour dans les rues parisiennes. La mairie veut, depuis des années, mettre ses 800 inspecteurs de sécurité à contribution. Autre limite à la répression : le tarif des amendes pour dépôt d’ordures ou pour déjections canines a été ramené de 183 € à 35 € en 2010.

Incivisme. La crasse ne se répand pas toute seule sur les trottoirs. «Les gens font preuve d’un manque de civisme », dénonce un représentant des services de nettoyage. Alors fautil sévir? Selon le baromètre 2009 de la propreté de la mairie, 18 % des Parisiens veulent qu’on verbalise plus fortement ceux qui salissent
(contre 8 % en 2008).

JULIEN SOLONEL

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

4 réponses à Pourquoi Paris est si sale ?

  • Franchement, Paris est sale. Oui, très sale. Mais arrêtons de montrer du doigt les seules déjections canines qui, tout à fait entre nous, ne représentent qu’une partie minime de cette saleté.

    Regardons plutôt la vérité en face. Tessons de bouteilles sur les trottoirs, tous les dix mètres. Urine d’homme qui sent vraiment mauvais, et même étrons humains. Papiers gras, chewing-gum, nourriture, poubelles renversées… pour marcher dans Paris, il faut slalomer entre les détritus humains.

    Les chiens sont toujours les habituels boucs émissaires des villes. Il est plus facile de s’attaquer à un animal, qui ne pourra pas se défendre, qu’à un humain menteur et cochon jusqu’à la moëlle.

    Maintenant, des tas de types errent, dorment, mangent dans les rues. Ils ne savent pas où aller… ils traînent et se fichent pas mal de l’environnement.

    Si ça continue, nous allons vers une série d’épidémies. J’ai vu des rats se promener en plein jour dans Paris. Un tel manque d’hygiène dans la ville est une honte!

    Mettons des amendes aux indélicats qui jettent leurs papiers gras dans la rue.

    Mettons des amendes aux petits cons qui jettent des bouteilles par les fenêtres et mutilent des grands-mères qui passent en dessous.

    Mettons des amendes à tous ces porcs qui pissent dans les rues en sortant des bars.

    Et stop, à vos campagnes anti-chiens systématiques!

  • Et aussi n’oublions pas les « tags » ou « grafitis » qui encrassent les murs, bancs, portes cochères, trottoirs etc et sont rarement ou jamais nettoyés , les vomis et la cerise sur le gâteau !!!les crachats…..

  • Paris est malheureusement de plus en plus sale et chaque fois que je fais visiter la ville à des amis étranger j’ai extrêmement honte…cette ville est si belle…
    Je suis tout à fait d’accord avec citron vert, il faut verbaliser les indélicats! Il n’y a que sur un point où je diverge…en effet, les chiens ne sont pas les coupables, ces pauvres bêtes ont le droit de vivre mais je pense que les maîtres qui laissent leurs chiens faire leurs besoins sans ramasser sont aussi des indélicats qu’ils faut verbaliser…oui, car on retrouve des déjections canines jusque dans les métros, je trouve cela inadmissible et il ne s’agit pas d’une campagne anti-chiens car j’ai moi même un chien et je sais qu’il n’est pas difficile de ramasser et de mettre à la poubelle car je le fais chaque jour…

  • Cherchez la crasse, il y en a partout, du fait de la pollution, de la vie humaine trop concentrée, d’un manque évident de prise en compte de ce que la crasse appelle la crasse. La propreté n’appelle pas nécessairement la propreté, mais justifie la sanction pour un comportement vandale. Il y a urgence à nettoyer tout ce qui peut l’être. Le respect des administrés fait malheureusement défaut et c’est dommage et dommageable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *