Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

LE PARISIEN, le 4 mars 2011 – Après avoir achevé la rénovation de la place de Clichy en septembre, la mairie de Paris va réaménager un premier tronçon de l’avenue de Clichy jusqu’à la Fourche. Annick Lepetit, adjointe au maire de Paris chargée des transports, entourée par le maire PS du XVIIIe, Daniel Vaillant, et du premier adjoint de la maire UMP du XVIIe, a dévoilé le projet mardi devant une centaine d’habitants réunis au lycée Jules-Ferry. Le début des travaux est prévu au début de l’été 2012. «Notre objectif est d’améliorer la circulation des piétons, des bus et des cyclistes et d’embellir cette avenue, en installant un nouveau mobilier urbain, un nouvel éclairage et en désencombrant les trottoirs », a-t-elle annoncé en préambule à la concertation qui se déroulera jusqu’à l’été.

Le tronçon concerné, de 400 m de long, est emprunté chaque jour par quelque 25000 véhicules, près ,de 600 cyclistes et 1500 piétons en heure de pointe. «C’est un axe particulièrement accidentogène », a souligné Annnick Lepetit. La Ville de Paris souhaite y limiter la vitesse à 30 km/h, ce qui ne devrait pas avoir d’incidence sur la circulation le jour – car cet axe est généralement encombré – mais inciter les automobilistes à lever le pied la nuit. Les traversées piétonnes seront protégées grâce à un pavement au niveaux des carrefours. Et des aires de livraison seront aménagées sur les trottoirs, ce qui nécessitera l’abattage d’une dizaine d’arbres. Objectifs – programme Pour le réaménagement de la chaussée, deux scénarios sont envisagés. Dans le premier, la ville
propose d’aménager un couloir de bus ouvert aux vélos côté XVIIe et une voie cyclable côté XVIIIe. Dans le deuxième, le couloir de bus sera protégé grâce à un séparateur franchissable. En revanche, il n’y aura plus de voie cyclable mais les cyclistes pourront emprunter le couloir de bus.

«On se félicite que ces travaux s’annoncent car ils sont attendus depuis longtemps, a insisté le président de l’association Déclic 17- 18, Philippe Limousin. Plusieurs participants ont regretté l’absence de contrôle de vitesse, en particulier la nuit et les week-ends, l’absence de verbalisation des cyclistes qui passent au ,rouge et des automobilistes qui stationnent sur la chaussée, gênant la circulation des bus. «Les policiers ne donnent pas l’exemple! Ils stationnent régulièrement sur la voie de bus à hauteur du McDonald’s », a critiqué un riverain. D’autres ont pris la parole pour condamner la « politique des petits pas» chère à Annick Lepetit. Ils auraient souhaité que cet aménagement s’inscrive dans une réflexion globale.

Un point de vue que partage la maire UMP du XVIIe, Brigitte Kuster, qui insiste pour que soient pris en compte les nouveaux flux générés par le futur quartier des Batignolles. « Cet aménagement n’obère pas les aménagements à venir », a répondu Annick Lepetit, qui ne veut pas prendre le risque de voir son projet repoussé.

Christine Henry

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *